--3df57be745d9a031 vary: RSC, Next-Router-State-Tree, Next-Router-Prefetch Comment infuser mon thé ? | L'Arbre à Thé Pro
logo de la société
un mug rouge, tea indiqué au dessus du mug

Comment infuser mon thé ?

Joëlle

Auteur : Joëlle

Publié le : 05/07/23

Mis à jour le : 20/08/23

  • Infusion
  • Thé
  • Température infusion
  • Eau
  • Durée infusion

Préparer un thé c’est mettre en contact des feuilles et de l’eau. Sous l’action de l’eau et de la chaleur, les composés solubles présents dans les feuilles migrent dans l’eau et la parfume. Plus le contact des feuilles de thé avec l’eau est étendu, meilleur sera le thé. Il faut donc favoriser au maximum cette surface d’échange mais tous les thés ne se ressemblent pas ; notre CHAI aura besoin de quatre fois moins de place qu’un thé vert infusé et six fois moins de place que notre thé bleu WULONG MILKY.

Les théières :

Les petits formats : pour être certain de réussir son thé, il est préférable de choisir une théière de petite contenance (maxi 60 cl) car elle respectera mieux les parfums. Il est conseillé de préparer plusieurs fois votre thé dans une petite théière plutôt que de le conserver, ainsi les parfums ne s’évaporeront pas.

Les théières en terre non vernies : la paroi poreuse de ces théières absorbe certaines particules du thé, les tanins forment un dépôt qui influence le goût du thé. On dit que ces théières se culottent ou sont « à mémoire » ; elles sont réservées à un seul et même thé. Les théières en porcelaine, en verre ou en fonte sont quant à elles « sans mémoire », leur matériau étant neutre, elles peuvent être utilisées pour tout type de thé.

La pince à thé : Elle sera à privilégier lorsqu’on ne dispose pas de théière en choisissant un thé qui n’a pas besoin de trop de place pour se développer.

Les filtres à papier ou en tissu (nommés également « chaussettes ») : Ces filtres sont très pratiques également lorsqu’on ne dispose pas de théière ; ils permettent aux feuilles de thé de bien se développer, on peut donc les utiliser pour tout type de thé ; en tissu ils sont réutilisables de très nombreuses fois.

L’EAU

En Chine, on dit que l’eau qui convient le mieux au thé est celle qui dévale la montagne sur laquelle pousse ce thé.

Il est certain que l’eau (https://yuka.io/quelle-eau-boire/) joue un rôle essentiel dans la qualité du thé et ses ennemis jurés sont le chlore et le calcaire.

Si vous choisissez une eau de source, privilégiez une eau avec un Ph neutre (inférieur à 7) et inférieur à 130 pour les résidus secs ; si votre choix se porte sur l’eau du robinet, vous pouvez utiliser l’eau d’une carafe filtrante ou un charbon actif.


LA BONNE DOSE

Pour bien doser son thé en vrac, il n’y a pas de règle absolue, cependant nous vous partageons une bonne pratique :

  • Une tasse de thé ou un mug est d’environ 10 cl
  • Utilisez l’équivalent de 2 g de feuilles de thé par tasse

Un thé peu dosé aura un goût d’eau chaude, un thé surdosé sera désagréable avec des arômes déséquilibrés.

LA BONNE TEMPERATURE et LA DUREE D’INFUSION

Pour chaque famille de thé, il existe une température d’infusion idéale. Pour être réussi, un thé doit présenter un équilibre entre ses tanins, ses acides aminés et ses composés aromatiques.

Le contrôle de la température de l’eau permet de maîtriser cet équilibre, et comme chaque thé est différent, ce dernier varie de l’un à l’autre. Il existe donc une température optimale pour chaque type de thé. L’accessoire indispensable pour tout amateur de thé est donc la bouilloire à température variable.

Comme la température, la durée d’infusion a son importance, trop infusé le thé devient amer et astringent, pas assez infusé c’est de l’eau chaude.


--3df57be745d9a031--